Finance : Quel est le rôle des dirigeants ?

Leur situation informationnelle avantageuse est confortable : ils ont en charge l’élaboration et la diffusion de l’information et disposent des données exhaustives et complètes, en permanence. Les dirigeants légaux sont logiquement les agents les mieux informés (accès illimité à toute l’ information). Ils disposent de l’ information interne de gestion (management accounts), c’est-à-dire du reporting, plus flexible et précoce que l ‘information comptable légale officielle.

Dirigeants légaux et managers opérationnels réa lisent deux types d’analyses, une légitime, l’autre plus opportuniste.

Une analyse financière pour la gestion

Le management d’une entreprise impose de disposer en permanence d’outils de pilotage et de contrôle, l’analyse financière est l’une des techniques du contrôle de gestion. Sur la base d’une information périodique fréquente, les managers analysent la situation de leur société ; ils réalisent un diagnostic qui est suivi de recommandations concernant la gestion opérationnelle dans toutes ses dimensions (investissements, contrats, embauches, etc.).

Ces recommandations ont un but tactique: la conduite de l’entreprise. Cette analyse, purement interne et confidentielle, est réalisée au rythme de production du reporting. Elle est menée par les directions financières et/ou du contrôle de gestion et peut être partagée avec une partie de l’encadrement.

L’analyse financière de l’information diffusée

Les dirigeants savent parfaitement que toutes les autres parties prenantes déterminent leur comportement vis-à-vis de l’entreprise en fonction de leur perception de la situation financière de celle-ci. L’ information comptable diffusée à l’extérieur est la base objective principale d’analyse des membres de l’environnement.

Selon leur opinion sur l’entreprise, ils adopteront des positions plus ou moins favorables pour elle. Les dirigeants cherchent à maximiser les performances, principalement en termes de valeur de l’entreprise. Cet objectif suppose une adhésion récurrente des stakeholders et des conditions de leur participation à la vie de la société permettant l’atteinte des objectifs. Les dirigeants simulent donc l’analyse financière des autres parties prenantes dans le but d’anticiper leurs conclusions et réactions. Ils vont alors chercher à les orienter dans un sens qui soit le plus favorable possible à la société. L’action sur l’information et un moyen efficace pour influencer les tiers.